STUDIO MARLOT & CHOPARD

     
 



imprimés / prints



A perte de vue dans le sens de mon corps (1996)
 
 
 

A propos de l'œuvre

 
L’installation est constituée d’une boite en plexiqlass implantée en pleine terre, dans le jardin, qui contient les images de mes pieds, reproduits au moyen d’un photocopieur à échelle 1, sur 24 feuilles d’acétate superposées de dimensions 28 x 42 cm, nombre en rapport avec mon âge.
Les photocopies reposent sur une vitre dépolie, sous laquelle est placé un dispositif d’éclairage, comprenant une batterie, un chargeur fonctionnant un jour par semaine, relié à une cellule photoélectrique déclenchant chaque soir, les 4 ampoules sous les images.
A perte de vue dans le sens de mon corps a été conçue pour que le processus commence à fonctionner au début de l’hiver lorsque la plage d’ensoleillement est la plus courte. Le système électrique fonctionne de la tombée de la nuit aux premières lueurs, ceci jusqu’à l’épuisement de la batterie, subissant les saisons au fil de leurs modifications climatiques. La végétation à recommencé à croître à la périphérie de l’installation, déreglant la cellule photoélectrique.
Cette installation propose d’assister à la modification lente de l’énergie, à la transformation de la matière dans le mouvement même de la vie, à l’intérieur de ce volume scéllé, lors même que les images pourraient apparaître comme protégées de toute perte, comme une relique. L’énergie en se diffusant et en faisant apparaître l’œuvre, ne fait chaque jour, que l’enfoncer progressivement vers l’oubli qui est la condition et la limite de son temps d’existence, rendant l’œuvre d’art vivante, en tant qu’elle est confrontée aux cycles de la nature.
Rémy Marlot, 1996
 

Spécifications techniques

 
Installation photographique, 42 x 28 x 60 cm.
Plexiglass, rodhoïd, pvc, système électrique.
 

Exposition

 
A perte de vue dans le sens de mon corps, Musée Zadkine, Paris, 1996

 

Technical specifications

 
Photographic installation, 16,53 x 11,02 x 23,62 inches.
 

Exhibition

 
A perte de vue dans le sens de mon corps, Musée Zadkine, Paris, 1996
 


  Copyright © Studio Marlot & Chopard, ADAGP, Paris 2020